Inondations : l’UE réagit

12 novembre 2014

Chapeau : Inondations : l’UE réagit

Schéma de financement : 2014-11-12

Amorce :

Face aux inondations et autres catastrophes naturelles, la Commission prévoit un fonds spécial.

Texte :

Alors que de graves inondations frappent l’Italie du Nord, il pourrait être utile de rappeler l’existence du Fonds de Solidarité de l’UE.

FSUE, l’historique

Ce fonds a été mis en place dans le but d’exprimer une solidarité européenne envers des régions sinistrées.  Il a été mis en place à la suite des inondations sévères qui touchèrent l’Europe central en 2002. Depuis, le Fonds a été mobilisé face à 63 catastrophes, allant de l’inondation à l’incendie, de la sécheresse au tremblement de terre. 24 pays de l’Union ont d’ores et déjà pu bénéficier de ce fonds dont le budget s’élève à plus de 3.7 milliards d’euros.

Comment effectuer sa demande

Pour bénéficier du FSUE, une demande doit être adressée dans les 12 semaines qui précèdent les premiers dégâts.  Il est vivement conseillé à l’autorité responsable de préparer une candidature tôt, en contact direct avec le service en charge à la DG de la Politique régionale. Celui-ci peut en effet offrir des conseils, souvent précieux en période de catastrophes et qui permettent d’accélérer la procédure.

La page internet est de la DG est régulièrement mise à jour comme vous pouvez le consulter ici

Lorsque la candidature est reçue par la Commission et acceptée, cette dernière propose un certain montant au Parlement et au Conseil qui doivent l’approuver avant que l’aide ne soit débloquée.  Une fois l’aide versée à l’Etat sinistré, c’est à l’autorité de gestion nationale de le mettre en œuvre et de diriger la sélection des opérations, leur contrôle et leur audit. Cependant, des mesures d’urgence  prises dès le premier jour du désastre, peuvent être financées de manière rétroactive.

European Commission
DG Regional and Urban Policy
Unit E1/EUSF
B-1049 Brussels
Belgium
+32 229-91111

Quelles autres réponses ?

Si le FSUE est la réponse européenne la plus évidente face aux désastres naturels, il n’est pas le seul instrument mobilisable.

Un appel à propositions sous IAP est par exemple récemment sorti pour encourage, entre autres, la construction de logements pour les populations Roms dans les zones inondées  de Bosnie-Herzégovine.
Enfin il existe d’autres leviers en faveur de la prévention des risques naturels.  Les projets de prévention sont ainsi pris en compte par le volet Environnement du programme LIFE et par la priorité d’excellence scientifique d’Horizon 2020 « Efficacité des ressources et matières premières »