La réponse humanitaire de l’Union européenne en Syrie

31 juillet 2014

Chapeau : L'UE peut être considérée comme le plus grand donateur d'aide humanitaire à la Syrie

Schéma de financement : 2014-07-30

Amorce :

L’Union est en première ligne dans la réponse internationale à ce qui est considéré comme le plus grand désastre humanitaire dans le monde jusqu’à présent.

Texte :

Le conflit syrien a ses racines dans les émeutes qui ont éclatées en mars 2011. Dès ce moment, la situation en Syrie s’est détériorée dans des proportions énormes.

À la suite de cette crise difficile et de longue haleine, l’Union européenne, en coopération avec ses États membres, a mobilisé à ce jour plus de 2,8 milliards d’euros pour le secours et  l’aide humanitaire envers les civils à l’intérieur du pays et les réfugiés dans les pays voisins.

L’aide financière, provenant de l’Union vise à soulager les besoins humanitaires dans toutes les zones géographiques du pays. Les fonds de l’UE sont, en effet, utilisés pour traiter et évacuer les blessés, garantir la fourniture de l’eau, l’assainissement et l’hygiène, la santé, le logement et l’aide alimentaire.

La réponse humanitaire de l’Union européenne

Des 2,8 milliards € mobilisés par l’Union européenne dans ce contexte de guerre civile, l’aide financière octroyée comprend plus de
– 1,25 milliards d’euros en aide humanitaire provenant des États membres
– 615 millions d’euros du budget dédié au volet « aide humanitaire » de la Commission, et
– près de € 700 millions d’euros accordés grâce à d’autres instruments financiers de l’UE qui ne sont pas affectés au volet humanitaire.
Toute l’assistance sera acheminée et gérée par les partenaires humanitaires de la Commission européenne. En effet, les agences des Nations Unies, l’ensemble de la Croix-Rouge et d’autres organisations internationales non gouvernementales sont les principaux acteurs clés engagés pour mettre en pratique et donner des réponses concrètes à la population en utilisant l’aide financière.

Des aides en nature ont également été apportées à la Turquie et à la Jordanie. En effet, le Mécanisme de Protection Civile de l’Union a été activé afin de porter secours et assistance à ce deux pays voisins. Des mesures concrètes ont été adoptées telles que la livraison des ambulances, des couvertures, des appareils de chauffage et d’autres articles pour une valeur totale 2,5 millions d’euros.

Le 29 juillet 2014, le Conseil a également approuvé une proposition de la Commission en vue de renforcer la coopération et l’aide au développement davantage sur les besoins à moyen terme dans les pays voisins, qui sont en train de traiter des flux migratoires de réfugiés syriens sans précédents. 125 millions d’euros sont maintenant disponibles et s’ajoutent aux 75 millions d’euros qui étaient déjà disponibles sous l’Instrument européen de Voisinage (IEV). Ce dernier porte le soutien total de l’aide au développement de l’instrument à 200 millions d’euros pour l’année 2014.

Les principales caractéristiques de ces deux instruments européens ?

Le programme IEV poursuit les objectifs du programme IEVP 2007-2013 et vise à promouvoir une meilleure coopération politique et l’intégration économique progressive entre l’Union et les pays partenaires. Certains de ses objectifs sont : promouvoir les droits de l’homme et des libertés fondamentales, la primauté du droit, les principes d’égalité, l’établissement d’une démocratie solide et durable et la promotion du renforcement de la confiance et d’autres mesures contribuant à la sécurité et à la prévention et au règlement des conflits.

Le Mécanisme de Protection Civile de l’Union prévoit, quant à lui, des subventions pour des projets visant à améliorer l’efficacité des systèmes de prévention, préparation et réponse aux urgences majeures. Plus précisément, cet instrument vise à atteindre un niveau élevé de protection contre les catastrophes par la prévention ou la réduction de leurs effets potentiels, en favorisant une culture de la prévention et en améliorant la coopération entre la protection civile et les autres services concernés.