La stratégie « Europe 2020 » au cœur des régions

29 septembre 2014

Chapeau : Troisième forum des régions ultrapériphériques» à Bruxelles, du 30 septembre au 1er octobre

Schéma de financement : 2014-09-29

Programme 2014 2020 : Oui

Isfondstruct : Oui

Amorce :

La Commission européenne demande instamment aux régions ultrapériphériques de se concentrer sur les objectifs de la stratégie « Europe 2020 » et de tirer parti de leurs atouts individuels.

Texte :

La Commission européenne accueillera le «Troisième forum des régions ultrapériphériques» à Bruxelles, du 30 septembre au 1er octobre, pour discuter des efforts conjoints à déployer pour dynamiser le développement économique et social dans les régions ultrapériphériques et permettre à ces dernières d’exploiter pleinement leur potentiel. Cet événement réunit les présidents des régions ultrapériphériques d’Europe, des représentants de leurs trois États membres, des membres de la société civile et du monde des affaires, ainsi que des représentants des institutions de l’Union européenne dont José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, M. Michel Lebrun, président du Comité des régions, Rossella Rusca, représentante de la présidence du Conseil de l’Union européenne et Louis-Joseph Manscour, membre du Parlement européen.

Le forum devrait permettre un bon échange de vues sur la manière d’aider les neuf régions (la Guadeloupe, la Guyane française, la Réunion, la Martinique, Saint-Martin, les Açores, Madère, Mayotte et les îles Canaries) à orienter les ressources et les investissements de manière optimale, en tirant parti de leurs caractéristiques et de leurs points forts spécifiques.

La nouvelle politique de cohésion, dont la récente réforme a été menée à l’initiative de M. Hahn, commissaire européen chargé de la politique régionale, sert largement les intérêts des régions ultrapériphériques, ainsi que ceux de toutes les autres régions européennes. La politique de cohésion est devenue le principal instrument d’investissement de l’Union européenne, dont l’objectif est de réduire les disparités économiques et sociales dans l’ensemble de l’Europe. Dotée d’un budget total de quelque 352 milliards d’euros pour la période de programmation 2014-2020, la politique de cohésion joue un rôle essentiel dans des secteurs clés tels que l’efficacité énergétique, l’inclusion sociale et les PME, contribuant dans une large mesure à la réalisation des objectifs de la stratégie «Europe 2020» d’une croissance intelligente, durable et inclusive.

Les régions ultrapériphériques recevront du Fonds européen de développement régional et du Fonds social européen une enveloppe de plus de 6,6 milliards d’euros pour la période 2014-2020, au titre de la politique de cohésion.

L’un des principaux éléments de la politique de cohésion consiste à stimuler l’emploi et la création d’emplois en soutenant davantage les petites et moyennes entreprises, la recherche et le développement, l’innovation, les mesures en faveur du marché du travail et l’éducation, pour mettre l’ensemble des régions européennes sur une voie commune de croissance et de prospérité. M. Hahn a travaillé en collaboration avec les régions ultrapériphériques pour s’assurer que chacune d’entre elles détermine le potentiel qui lui est propre, afin que les fonds de l’Union puissent être affectés en conséquence, de manière à soutenir la modernisation et la diversification des économies de ces régions. Les partenaires commerciaux ont été invités à participer au forum, afin que les régions ultrapériphériques puissent s’illustrer dans les secteurs qu’elles ont définis comme revêtant une importance stratégique pour leur développement.

La politique de cohésion, qui a récemment fait l’objet d’une réforme, continue de tenir compte des caractéristiques des régions ultrapériphériques, qui sont reconnues à l’article 349 du TFUE. À plusieurs égards, ces régions disposent d’une plus grande souplesse dans la programmation des fonds pour la période 2014-2020.

Les présidents se réuniront sous le thème «9 régions au cœur de l’Europe d’aujourd’hui et de demain». Trois groupes thématiques se concentreront sur les thèmes de l’emploi et l’éducation, les secteurs à grand potentiel pour le développement des régions et l’intégration régionale, et l’amélioration de l’accessibilité. L’objectif global est de faire le meilleur usage possible des ressources disponibles pour ces régions et de maximiser les résultats.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1054_fr.htm

Url info description: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1054_fr.htm

Url info: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1054_fr.htm