L’action de l’UE en faveur des droits des femmes

11 mars 2015

Chapeau : L'action de l'UE en faveur des droits des femmes

Schéma de financement : 2015-03-11

Amorce :

La journée internationale de la femme a eu lieu le 8 mars 2015. Fondé en 1908, cet évènement est chaque année l’occasion d’une sensibilisation mondiale sur la thématique des droits des femmes et de l’égalité des sexes.

Texte :

L’égalité des femmes et des hommes est un principe fondamental de l’Union européenne qui a développé une politique d’égalité depuis le traité de Rome instituant la Communauté économique européenne de 1957. La Charte européenne des droits fondamentaux, signée en 2000, a réaffirmé l’interdiction de la discrimination et l’obligation de réaliser l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines. Entré en vigueur en 2009, le traité de Lisbonne pose la non-discrimination et l’égalité en principes fondamentaux du droit européen. Cela signifie notamment qu’ils constituent des critères pour apprécier si un Etat européen peut devenir candidat à l’adhésion à l’UE. Enfin, en 2010, la Commission européenne adopte une Charte des femmes, qui veut marquer un engagement accru en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

A cette occasion, il convient de souligner le rôle joué par l’Union Européenne en faveur de la cause des femmes dans le monde. En 2008, celle-ci a adopté des lignes directrices sur les violences contre les femmes et la lutte contre toutes les formes de discrimination à leur encontre afin de promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, mettre en place des stratégies efficaces et coordonnées, ainsi que lutter contre l’impunité des responsables des violences faites aux femmes. Dans ce cadre, l’UE place les droits des femmes au cœur de sa politique en matière de droits de l’homme avec les pays tiers et définit la stratégie à suivre lorsqu’elle prend connaissance de cas individuels de violations des droits de l’homme.

L’UE s’efforce également de promouvoir les droits des femmes au sein d’organisations multilatérales telles que les Nations unies. Elle participe à la Commission des Nations unies sur la condition de la femme et soutient activement la proposition d’une résolution visant à renouveler l’engagement en faveur de la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes. L’UE s’engage également à favoriser la mise en œuvre de la  résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui réaffirme le rôle important que les femmes jouent dans la prévention et le règlement des conflits, dans les négociations de paix, dans la consolidation et le maintien de la paix, dans les réponses humanitaires et dans la reconstruction après les conflits.

Thématique essentielle dans les grands programmes de coopération extérieure ICD, IP, et IEDDH, l’égalité hommes-femmes est également une priorité transversale dans le domaine des fonds structurels où son respect est essentiel dans la sélection des projets.