Les fonds européens dans la lutte contre le Covid-19.

19 mars 2020

Chapeau : Les fonds européens dans la lutte contre le Covid-19.

Schéma de financement : 2020-03-19

Isfondstruct : Oui

Amorce :

La Commission européenne soutiendra la Belgique dans ses efforts de lutte contre le Covid-19. Ainsi 37 millions d’euros seront alloués afin d’amortir le choc économique que risque de provoquer cette épidémie en Belgique. L’attribution des fonds, principalement dirigée vers la Wallonie fait débat dans le pays. Pour Welcomeurope, cette disparité est révélatrice de la spécificité qu’il est possible d’observer entre les régions de l’UE dans la gestion des fonds structurels européens.

Texte :

Dans l’Union, les fonds européens ne peuvent être utilisés qu’en tant que co-financement et doivent donc être associés à des fonds nationaux. En Belgique, le taux de cofinancement en provenance de l’Union Européenne est en générale de 50%. Les fonds structurels européens sont alloués aux régions de l’UE en tenant compte de différents critères, ceux de développement et de démographie sont parmi les plus importants. La part des enveloppes annuelles allouées aux régions qui n’est pas utilisée au cours de l’année (faute de projet ou de financement nationaux) doit être restituée à la Commission et représente ainsi un manque à gagner important.  

Circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles ! Face au danger que représente l’actuelle crise sanitaire pour l’économie belge, l’Union européenne a autorisé les autorités belges à utiliser les 37 millions d’euros de fonds structurels qu’elles devaient lui rembourser comme s’il s’agissait de leur financement national. Ainsi, la Wallonie qui était supposée rendre plus de 17 millions à la Commission européenne est la grande gagnante de cette décision, contre la Flandre qui ne devait rembourser que 7 millions. Cette inégalité semble logique puisqu’elle dépend d’abord du montant initial alloué à chaque région (la Wallonie est la région de Belgique qui en bénéficie le plus) mais aussi de l’utilisation plus ou moins étendue des fonds alloués. 

Ainsi les critiques qui ont émergées en Belgique, soulignant que l’aide de la Commission dans la lutte contre le Coronavirus n’était pas optimale sont avérées. En fait, dans ces circonstances, la Pologne reçoit plus de fonds que l’Italie, alors que cette dernière est sur la ligne de front face au Covid-19. La Lombardie, qui compte parmi les régions les plus riches et développées d’Europe ne devrait pas compter parmi les principaux bénéficiaires de cette réforme alors qu’elle est sans aucun doute la région la plus touchée par le virus. Le caractère peu pertinent de cette répartition a été reconnu par la Commission elle-même et sera sans aucun doute contrebalancé grâce au fond de solidarité de l’UE s’élevant à 800 millions d’euros.