L’Islande et la Norvège : maintenant éligibles à Horizon 2020

19 mai 2014

Chapeau : L'Islande et la Norvège deviennent les premiers pays non-européens éligibles à Horizon 2020.

Schéma de financement : 2014-05-19

Programme 2014 2020 : Oui

Ispcrd : Oui

Amorce :

Horizon 2020, le nouveau programme de recherche et d’innovation de l’UE pour 2014-2020 s’ouvre aux structures originaires d’Islande et de Norvège, deux pays non-européens.

Texte :

Cette décision, prise lors d’une réunion du comité mixte de l’Espace économique européen (EEE), prend effet à compter du début d’«Horizon 2020» et permet aux chercheurs et entreprises de ces deux pays de participer au programme au même titre que leurs homologues dans l’UE. En contrepartie, les deux pays contribuent financièrement au plus grand programme jamais mis en place par l’UE dans le domaine de la recherche et de l’innovation, avec un budget de près de 80 milliards d’EUR.

Ces deux pays membres de l’EEE/AELE apportent à «Horizon 2020» et à l’UE une base scientifique d’excellence et des atouts manifestes dans des domaines spécifiques. Les scientifiques norvégiens étudient des problèmes de dimension mondiale dans des domaines tels que l’environnement, le changement climatique, les océans, la sécurité alimentaire et l’énergie. L’Islande possède une connaissance unique en matière de production d’énergie géothermique et fera également profiter l’Europe de ses capacités de recherche dans le domaine du changement climatique et de la biodiversité marine.

Contexte

La Norvège est associée aux programmes de recherche et d’innovation de l’UE depuis 1987 et l’Islande, depuis 1994. L’association de ces deux pays s’effectue au moyen d’une modification du protocole 31 de l’accord portant création de l’EEE1, avec effet rétroactif à partir du début du programme «Horizon 2020».

Plus de 2 350 participants islandais et norvégiens ont pris part au dernier programme de l’UE (2007-2013), dont un grand nombre de petites et moyennes entreprises (PME). Les chercheurs islandais ont participé à 217 projets, bénéficiant d’un financement d’environ 70 millions d’EUR. Les chercheurs norvégiens ont quant à eux contribué à plus de 1 400 projets et bénéficié d’un montant total de 712 millions d’EUR.

Url description : Salle de presse - Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-566_fr.htm

Url info description: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-566_fr.htm

Url info: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-566_fr.htm