L’UE cible la R&D à l’international

10 janvier 2013

Schéma de financement : 2013-01-10

Amorce :

Depuis 2011, l’UE a bien avancé dans l’investissement en R&D jusqu’a atteindre 8,9%, un pourcentage qui est estimé supérieur à la moyenne mondiale. L’Union a en effet consacré un budget ambitieux pour « Horizon 2020, notre futur programme pour la recherche et l’innovation».

Texte :

L’édition 2012 du tableau de bord, concernant les 1500 plus importants investisseurs en R&D à l’échelle mondiale, montre que la croissance de l’emploi est en général plus élevée dans les secteurs à forte intensité de R&D. Le «top 50» mondial comprend 15 entreprises de l’UE, 18 entreprises américaines et 12 entreprises japonaises. Le constructeur automobile japonais Toyota arrive en tête, et Volkswagen, la première entreprise de l’Union européenne, se trouve en troisième position. 

Les données Eurostat récemment publiées montrent que les dépenses plus élevées dans le secteur privé associées au total des dépenses publiques et privées de l’UE dans le domaine de la recherche ont atteint 2,03% du PIB (produit intérieur brut) en 2011, contre 2,01% l’année précédente.

Máire Geoghegan-Quinn, Commissaire européenne en charge de la recherche et de l’innovation, déclarait: «La connaissance est vitale pour la compétitivité européenne, aussi la hausse des investissements dans la R&D par les entreprises de l’UE représente une véritable mobilisation dans notre bataille pour la croissance et l’emploi. Il est à présent nécessaire que nous répondions aux ambitions du secteur privé par une augmentation des investissements dans la R&D aux niveaux national et européen. Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union devraient envoyer un signal fort en approuvant un budget ambitieux pour Horizon 2020, notre futur programme pour la recherche et l’innovation.»

Horizon 2020 est le dernier programme-cadre de l’UE pour la recherche et l’innovation. La Commission a proposé un budget de 80 millions d’euros pour aider à augmenter la recherche et l’innovation, ce qui servira à stimuler la croissance et l’emploi.

En ce qui concerne l’investissement total, le total des investissements par les entreprises montre que les États-Unis se trouvent encore en avance avec 178,4 milliards d’euros investis contre 144,6 milliards d’euros en UE. Les entreprises qui ont augmenté le plus fortement leurs dépenses en R&D parmi celles du «top 100» appartiennent au secteur des technologies de l’information et de la communication, comme Huawei, Apple et STMicroelectronics. Les fabricants automobiles allemands et français BMW et Renault ont enregistré des hausses importantes au niveau des investissements dans la R&D dans le secteur automobile et des pièces détachées, à savoir 21,6% et 19,4% respectivement.

Le rapport suggère que le secteur automobile a énormément contribué à la croissance des investissements en R&D dans l’UE, dont la part des investissements dans la R&D atteint les 25%.

Le tableau de bord 2012 est basé sur un échantillon de 1500 entreprises, les plus gros investisseurs au monde dans la R&D. Il mesure la valeur totale de leurs investissements en R&D financés par des fonds propres, quel que soit le lieu où se déroulent les activités de R&D concernées. Sur ces 1500 entreprises, 405 sont basées en UE, 503 aux États-Unis, 296 au Japon et 296 dans le reste du monde.

Il convient de noter que, pour les entreprises établies en dehors de l’UE, l’Union est un endroit attrayant où baser leurs activités de R&D, et que les investissements étrangers dans la R&D sont une importante source d’emploi et de compétitivité en Europe.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=35329

Url info description: Horizon 2020

Url info: http://ec.europa.eu/research/horizon2020/index_en.cfm?pg=home&video=none