Nouveau pays participant à Horizon 2020

4 juin 2014

Chapeau : La Turquie participe désormais au programme européen de recherche et d'innovation.

Schéma de financement : 2014-06-04

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

En vertu d’un accord signé ce jour à Istanbul, la Turquie jouira d’un accès illimité à Horizon 2020, le nouveau programme de recherche et d’innovation de l’Union, d’une durée de sept ans.

Texte :

L’accord octroyant un statut d’association aux entités de recherche de droit turc a été signé par M. Robert-Jan Smits, directeur général de la recherche et de l’innovation à la Commission européenne, et M. Ahmet Yücel, sous-secrétaire en exercice du ministère turc des affaires européennes. La Turquie est le troisième pays partenaire de l’Union à participer au programme de recherche Horizon 2020.

La Turquie est associée aux programmes-cadres de recherche de l’Union depuis 2003. Au titre du programme précédent (2007-13), plus de 1 000 participations d’institutions turques, publiques ou privées, à quelque 950 projets ont bénéficié d’un financement de l’Union de l’ordre de 200 millions d’EUR. Parmi ces projets figuraient des projets scientifiques d’envergure internationale sélectionnés par le Conseil européen de la recherche et un soutien à de jeunes chercheurs au titre des actions Marie Skłodowska‑‑Curie. On a également recensé plus de 200 participations de petites et moyennes entreprises (PME) turques à des projets de recherche communs.

Le grand nombre de PME qui ont déjà fait leurs preuves dans le cadre du programme‑cadre précédent fait de la Turquie un partenaire attrayant pour les entités de recherche provenant de l’Union européenne, étant donné qu’Horizon 2020 met davantage l’accent sur toute la chaîne de l’innovation, de l’expérimentation à la commercialisation. Parallèlement, la Turquie devrait saisir l’occasion que constitue l’association à Horizon 2020 pour renforcer, à l’échelle nationale, ses capacités en matière de recherche et d’innovation. Son niveau actuel d’investissements en recherche et développement, qui représente moins de 1 % de son PIB, est, en effet, bien inférieur à la moyenne de l’Union qui dépasse légèrement le seuil des 2 % et à l’objectif qu’elle s’est elle-même fixé pour 2023.

L’accord, qui entrera en vigueur une fois ratifié par la Turquie, a été signé en présence de MM. Mevlüt Çavuşoğlu et Fikri Işik, respectivement ministres turcs des affaires européennes et de la science, de l’industrie et de la technologie, à l’ouverture d’une conférence de haut niveau de deux jours visant à présenter Horizon 2020 aux décideurs et aux organismes de recherche turcs. Plus de 750 représentants mandatés par des universités et des entreprises turques devraient assister à l’événement.

Parallèlement à l’accord auquel elle est parvenue avec la Turquie, l’Union est en passe de conclure des accords d’association avec des pays de l’élargissement des Balkans occidentaux et d’autres pays limitrophes. La Norvège et l’Islande, membres de l’EEE et de l’AELE, se sont associées au programme-cadre Horizon 2020 au début du mois de mai.

Contexte

Avec près de 80 milliards d’EUR de fonds disponibles sur une période de 7 ans (2014 à 2020), auxquels s’ajouteront les investissements privés attirés par cette dotation budgétaire, Horizon 2020 est le plus ambitieux programme de recherche et d’innovation que l’Union ait jamais adopté. En permettant la commercialisation des innovations issues des travaux de laboratoire, il sera porteur d’avancées, de découvertes et de premières mondiales.

Url description : Presse de la Commission Européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-631_fr.htm

Url info description: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-631_fr.htm

Url info: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-631_fr.htm