Nouveau plan d’action en faveur des droits de l’homme et de la démocratisation

4 mai 2015

Chapeau : Nouveau plan d'action en faveur des droits de l'homme et de la démocratisation

Schéma de financement : 2015-05-04

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

Un nouveau plan d’action sur les droits de l’homme et la démocratie engage l’Union européenne à promouvoir les droits de l’homme dans tous les domaines des relations extérieures.

Texte :

Les droits de l’homme continueront d’être la boussole qui aiguillera la politique étrangère de l’Union et ses relations avec les autres institutions et la société civile.
Cette semaine, la Commission européenne et la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ont adopté une communication conjointe relative à un plan d’action de l’UE en faveur des droits de l’homme et de la démocratie pour la période 2015-2019.
Le plan d’action proposé aborde les principaux aspects de la politique des droits de l’homme et se concentre sur les domaines prioritaires dans lesquels un engagement renforcé est nécessaire, s’appuyant sur les réalisations liées au plan d’action précédent (2012-2014).
Par cette initiative, la haute représentante/vice-présidente, Federica Mogherini, entend renouveler l’engagement de l’Union à mettre les droits de l’homme au centre de la politique étrangère de l’UE.
 
Le plan d’action conjoint définit les cinq domaines d’action stratégiques suivants:
– renforcer le rôle des acteurs locaux
– apporter une réponse aux défis essentiels en matière de droits de l’homme
– adopter une approche globale en matière de droits de l’homme à l’égard des situations de conflit et de crise
– favoriser une cohérence accrue des politiques
– renforcer l’efficacité et la culture du résultat dans le domaine des droits de l’homme et de la démocratie.
 
Le cadre stratégique de l’UE et le nouveau plan d’action en faveur des droits de l’homme et de la démocratie engagent l’Union à promouvoir les droits de l’homme dans tous les domaines des relations extérieures, sans aucune exception. Les discussions actuelles relatives aux objectifs de développement durable pour l’après-2015, dans le cadre desquelles l’accent est placé sur les droits de l’homme et les droits de la femme en tant que buts à part entière, reflètent cet objectif.
Il conviendrait d’appliquer les actions proposées dans le plan d’action conjoint à l’ensemble des régions du monde, en tenant compte des besoins locaux.
La communication adoptée le 28 avril par la Commission constitue une première étape vers la mise au point finale du plan d’action par le Conseil de l’Union européenne, prévue avant l’été.
 
Contexte:
L’élaboration de ce plan d’action fait suite au «train de mesures en faveur des droits de l’homme», adopté en juin 2012, sur lequel elle est fondée. Ce train de mesures comportait le cadre stratégique en matière de droits de l’homme et de démocratie (l’engagement politique de l’UE en faveur des droits de l’homme), le plan d’action (2012-2014) et la nomination d’un représentant spécial de l’Union européenne pour les droits de l’homme.
Le plan d’action 2012-2014 contenait une série de 97 actions touchant à un large éventail de questions relatives à la démocratie et aux droits de l’homme et toutes les parties prenantes de l’UE s’y engageaient à s’efforcer d’atteindre des objectifs précis dans des délais bien définis. Il a servi de catalyseur aux efforts visant à promouvoir une approche plus efficace, plus responsable, plus visible et plus cohérente de la politique des droits de l’homme et a débouché sur plusieurs résultats clairs et mesurables.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-4893_fr.htm