Nouveau programme européen en faveur d’une meilleure gouvernance politique en Algérie

30 juillet 2013

Schéma de financement : 2013-07-30

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

La Commission européenne a adopté un nouveau programme en faveur de l’Algérie pour renforcer la gouvernance économique et politique. Ce programme s’inscrira dans le cadre du programme SPRING (Soutien au Partenariat, à la Réforme et à la Croissance inclusive), créé suite au Printemps arabe pour accompagner la transition démocratique dans les pays du sud de la Méditerranée.

Ce nouveau programme soutiendra des actions visant à renforcer l’Etat de droit, à améliorer la lutte contre la corruption et le suivi de la gestion des finances publiques et à encourager la participation de tous les citoyens aux processus de développement.

Texte :

Les deux principaux volets du programme se concentreront sur ces deux aspects, et seront complétés par un volet «communication-media-transparence». Ces appuis pourront se traduire par des missions d’accompagnement et d’assistance technique de court terme, des jumelages, des TAIEX (Technical Assistance and Information Exchange, missions ou formations court terme par des experts d’institutions publiques de l’UE) ou à travers des petits projets complets qui comprendront un ensemble d’activités comme des formations courte.

Les organismes concernés pourront être, à titre indicatif, l’Assemblée Nationale Populaire et le Conseil de la Nation, l’Office de lutte contre la Corruption, la Cour des comptes, une école de journalistes, le barreau des avocats, etc.

Contexte

Le programme (€10m) d’appui à la gouvernance au bénéfice de l’Algérie a été adopté dans le cadre du programme SPRING (Soutien au Partenariat, à la Réforme et à la Croissance inclusive). SPRING met particulièrement l’accent sur un appui lié à la transformation démocratique et au renforcement des institutions ainsi qu’à la croissance et au développement socio-économique durable et inclusif.

Ce programme d’appui à la gouvernance en Algérie est en lien direct avec les priorités mises en avant par le gouvernement algérien et a pour objectif d’intervenir en soutien à des organismes qui jouent un rôle important dans la gouvernance du pays (par exemple les deux chambres du Parlement, l’Office de lutte contre la Corruption, la Cour des comptes, une école de journalistes, le barreau).

La consolidation de l’Etat de droit et l’amélioration de la gouvernance sont deux des objectifs majeurs des instruments au service de la coopération entre l’Algérie et l’UE.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-753_fr.htm?locale=en