Quel avenir pour la politique de cohésion ?

12 février 2013

Schéma de financement : 2013-02-12

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

Les Régions d’Europe et l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE), craignent l’influence de la baisse du budget de l’UE sur la politique de cohesion en matière de la coordination financière des fonds européens et en matière de la non-réalisation des objectifs fixés pour les régions de l’UE dans le cadre de la stratégie Europe 2020.

Texte :

Suite à l’accord intervenu entre les dirigeants européens quant au cadre financier pluriannuel pour la période 2014-2020, l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE) regrette la baisse historique du budget de l’Union européenne.

En ces temps de crise, nous avons besoin de plus d’Europe

L’UE doit s’unir pour sortir de la crise : limiter ses propres moyens d’actions, qui restent une goutte d’eau dans les budgets des Etats membres, c’est la marque d’un manque de confiance en l’avenir de l’Europe.

« Les Régions d’Europe regrettent profondément la coupe sévère (-8,5%) opérée dans la politique de cohésion » a souligné Madame Michèle SABBAN, Présidente de l’ARE. Cette coupe aura un impact direct sur les territoires, à qui les fonds européens apportent un vrai bol d’air, leur permettant de mener à bien des actions économiques et sociales qu’ils ne pourraient pas mettre en oeuvre sans soutien de l’UE.

– Les fonds structurels sont un investissement dans les territoires et dans l’avenir : leur effet de levier est incontestable. Les fonds structurels aident à relancer l’emploi sur le long- terme, grâce à l’action du fonds social européen.
– Les fonds structurels apportent un soutien crucial aux Petites et Moyennes Entreprises (PME), aux infrastructures d’innovation et de recherche.
– Les fonds structurels sont le signe le plus visible des bénéfices de l’action européenne sur les citoyens et le développement économique et social des régions.

La politique de cohésion est un instrument de solidarité avant tout, non seulement entre les pays mais surtout entre les régions d’Europe et cette solidarité se voit sérieusement mise à mal par ce budget.

« La politique de cohésion constitue le bras armé de la politique de croissance au niveau européen. Or le Conseil européen a choisi par cet accord non pas de le renforcer mais de l’amputer ! » a déclaré la Présidente de l’Assemblée des Régions d’Europe.

« Les régions sauront pallier le manque d’ambition de l’Union européenne néanmoins il sera de plus en plus difficile pour l’Europe de mettre en œuvre sa stratégie Europe 2020 si elle ne s’en donne pas les moyens » a conclu Madame Michèle SABBAN, Présidente de l’ARE.

L’ARE soutient désormais le Parlement européen pour qu’il prenne ses responsabilités et donne à l’Union européenne un budget à la hauteur des défis qui l’attendent.

Michèle Sabban s’entretiendra avec le Commissaire européen aux régions M. Hahn mercredi ainsi que plusieurs parlementaires européens dans les semaines à venir afin que les priorités budgétaires soient réorientées autour des régions.

L’Assemblée des Régions d’Europe (ARE – aer.eu) est le plus large réseau indépendant des régions dans la grande Europe. Forte de plus de 250 régions issues de 35 pays et 16 organisations interrégionales, l’ARE est la voix politique de ses membres et un forum pour la coopération interrégionale.

Url description : L’Assemblée des Régions d’Europe (ARE)

Url : http://www.aer.eu/fr/media-corner/communiques-de-presse/2013/leurope-manque-a-ses-devoirs.html