Trouver un accord sur la programmation 2014-2020 : la priorité de la présidence irlandaise

13 mai 2013

Schéma de financement : 2013-05-13

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

Afin de parvenir à un accord sur le cadre financier pluri-annuel 2014-2020, le vice-premier ministre irlandais (Tanaiste) et ministre des affaires étrangères, Eamon Gilmore, se rend à Bruxelles pour entamer des négociations décisives et tenter d’obtenir d’ici la fin de la présidence irlandaise un accord du Parlement européen sur la proposition de 960 milliards de budget européen pour la programmation 2014-2020.

Texte :

Le vice-Premier ministre irlandais (Tánaiste) et ministre des affaires étrangères, Eamon Gilmore, se rendra à Bruxelles plus tard dans la journée afin d’entamer les négociations officielles concernant l’enveloppe de 960 milliards d’euros du cadre financier pluriannuel (CFP), le budget européen.

Cela fait suite aux discussions décisives qui ont eu lieu dans la capitale belge la semaine dernière entre le Premier ministre irlandais (Taoiseach), Enda Kenny, le Tánaiste et les présidents du Parlement européen et de la Commission, MM. Martin Schulz et Manuel Barroso. Un accord a été obtenu à l’occasion de cette réunion concernant la façon de poursuivre les négociations sur le CFP.

M. Gilmore, qui sera rejoint par la ministre d’État aux affaires européennes, Mme Lucinda Creighton, rencontrera aujourd’hui les négociateurs du Parlement européen, avec à leur tête l’eurodéputé Alain Lamassoure, ainsi que les négociateurs de la Commission européenne, menés par le commissaire M. Lewandowski.

Le budget européen proposé d’un montant de 960 milliards d’euros, contient les postes suivants:
– 91 milliards d’EUR pour l’amélioration de la compétitivité européenne
– 80 milliards d’EUR pour la recherche et l’innovation à travers le programme «Horizon 2020»
– 325 milliards d’EUR pour le développement de la cohésion entre les régions européennes à travers des fonds structurels
– 6 milliards d’EUR consacrés à la lutte contre le chômage des jeunes
– 30 milliards d’EUR pour l’amélioration du transport, de l’énergie et des réseaux numériques en Europe
– 19 milliards d’EUR pour le soutien au programme d’échange d’étudiants, Erasmus

Les négociations sur le CFP se poursuivent parallèlement à celles sur l’avant-projet de budget rectificatif afin de «recharger» le budget européen pour 2013. Les pourparlers sur l’avant-projet rectificatif sont menés par le ministre irlandais Michael Noonan et son équipe au Conseil «Ecofin».

En février, les dirigeants européens ont chargé la présidence irlandaise d’obtenir l’accord du Parlement européen concernant le budget de l’UE. Le Parlement doit adopter le budget pour que celui-ci soit validé.

En tant que président du Conseil «Affaires étrangères» lors de la présidence irlandaise, le Tánaiste représente les positions des États membres lors des pourparlers sur le budget entre les trois institutions.

La présidence irlandaise s’efforce également de parvenir à un accord parmi les États membres sur plus de 60 fonds et programmes européens, tels que Erasmus, la politique agricole commune, ou encore les financements liés à la recherche et au développement.

Garantir un accord sur le futur budget de l’UE et progresser sur chacun des programmes européens en faveur de la stabilité, de l’emploi et de la croissance, est un objectif majeur du programme de la présidence irlandaise.

Url description : Site web de la Présidence irlandaise

Url : http://www.eu2013.ie/news/news-items/20130511mfftalksbeginpr/