Un nouveau programme « Ouvrir l’éducation » a été lancé par la Commission européenne

2 octobre 2013

Schéma de financement : 2013-10-02

Amorce :

Nous vivons dans des sociétés connectées et les compétences numériques seront exigées dans 90% des emplois d’ici 2020. Toutefois, l’école ne reflète pas cette réalité pour de nombreux enfants. En effet, la moitié seulement des élèves de seize ans sont dans un établissement doté d’un «équipement numérique performant» (équipement récent, accès à haut débit rapide, connectivité élevée).

Texte :

Afin de faire face à ce défi numérique, la Commission a lancé cette semaine le programme «Ouvrir l’éducation», une initiative conjointe conduite par Mme Androulla Vassiliou, Commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, et Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission chargée de la stratégie numérique. Le programme répond à trois objectifs :

– La création de possibilités d’innovation pour les institutions, les enseignants et les apprenants
– L’utilisation accrue des ressources éducatives libres (REL), garantissant que les supports didactiques produits à l’aide de fonds publics soient accessibles à tous
– L’amélioration de l’infrastructure et de la connectivité des TIC dans les établissements scolaires

Les initiatives en rapport avec le programme «Ouvrir l’éducation» bénéficieront d’un financement de l’UE au titre des programmes Erasmus+, le nouveau programme de l’UE en faveur de l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, Horizon 2020, le nouveau programme en matière de recherche et d’innovation, et les Fonds structurels et d’investissement de l’UE.

Dans ce contexte, le portail «Open Education Europa», une des 24 actions du programme « Ouvrir l’éducation » a été ouvert. L’objectif principal du portail est d’offrir un accès à toutes les ressources éducatives libres et européennes dans différentes langues afin d’être en mesure de les présenter aux apprenants, aux enseignants et aux chercheurs. Avec près de 38 000 utilisateurs inscrits et une moyenne de 55 000 visites par mois, il est devenu le point de rencontre pour explorer le changement et l’innovation dans l’éducation.